On vous partage 8 conseils pour redéfinir l'expérience utilisateur sur votre site web afin d'optimiser votre visibilité et satisfaire davantage vos utilisateurs.

UX/UI : 8 AXES POUR REDÉFINIR L'EXPÉRIENCE UTILISATEUR

Publié le 23 Janvier 2020, par Camille PREVOT

 

UX UI 8 axes pour redefinir l'experience utilisateur

Renforcer la sémantique + faire plaisir à Google, c'est aussi VOUS faire plaisir en donnant de la visibilité à votre site. Google devant fournir des résultats de qualité aux internautes, il appréciera volontiers de leur afficher votre site en priorité si ce dernier répond à ses exigences.


L'internaute, que l'on retrouve de plus en plus sur mobile, doit pouvoir accéder à la page de son choix en empruntant le chemin le plus "court" possible depuis la page d'accueil. Pour cela, déclinez ce chemin de manière à ce que les pages les plus importantes figurent en premier, les pages les moins importantes fermant ainsi la marche.

 

IMPORTANCE DE L'ARBORESCENCE


Si vous n'en avez jamais entendu parler, l'arborescence représente en fait le "squelette" de votre site web.


Tout part de la page d'accueil pour progresser par la suite vers les ramifications, c'est-à-dire les pages de blog, la page de contact ou encore la page de détail de vos solutions. 


Pour dessiner l'architecture de votre site de vente, réalisez des maquettes : effectuez des zonings de vos pages pour en déterminer le découpage des différentes zones (Menu, Catégories, ...).


Ajoutez ensuite les wireframes : définissez votre interface utilisateur, son découpage par zones et les contenus que chacune d'entre elles contient.

 

RESTER CUSTOMER FOCUSED


Vous l'aurez compris, tout tourne autour de l'utilisateur.


Étudier et comprendre le comportement de vos visiteurs : quels contenus privilégient-ils, quels sont ceux qui amènent le plus de trafic, comment les consommateurs assimilent-ils vos contenus... etc ?


Tous les consommateurs ne sont pas égaux face aux sites marchands.
Analyser les attitudes des internautes sur votre site vous permet ainsi de mettre en évidence des profils type afin de dresser les portraits de vos différents personae.

 

LAISSER DU BREAD CRUMB DERRIÈRE SOI


Vous avez déjà joué au "Petit Poucet" ? - C'est littéralement l'idée renvoyée par le concept du breadcrumb. Aussi appelé "Fil d'Ariane" (en référence à la légende du Minotaure dans le palais de Knossos en Crète), le breadcrumb indique au visiteur sa position dans les différentes pages de navigation d'un site.


Voilà pour le point culture. Maintenant, voyons comment optimiser votre breadcrumb si vous en avez déjà implémenté un :
Avez-vous pensé à insérer dans votre code HTML des balises sémantiques que l'on appelle "Rich Snippet" ? Dans les faits, Google prendra en compte ces balises pour afficher votre breadcrumb directement sur la page de résultats de recherche.

Cela rendra non seulement votre site plus Google Friendly, mais améliorera surtout l'expérience de recherche de vos clients en leur donnant une indication précise de la page sur laquelle ils atterriront.


De plus, en multipliant les liens sur votre SERP (Google apprécie les liens), vous offrez à vos utilisateurs un plus grand nombre de portes d'entrées vers les différentes pages de votre site. À implémenter absolument si vous possédez un site marchand !

 

PENSER "MOBILE FIRST"


Aujourd'hui, les Français passent en moyenne plus de 4h30 par jour sur leurs smartphones. En ce qui concerne le nombre d'utilisateurs, il continue d'augmenter.


Vous avez compris l'enjeu : selon votre secteur d'activité, vous serez susceptible de convertir un maximum de ventes sur smartphone et tablette.

 

BE RESPONSIVE


On citait un peu plus haut l'importance de cibler en premier les utilisateurs mobile. Mais n'oubliez pas que nous ne sommes pas toutes et tous "égaux" sur Internet, et que tout le monde ne dispose pas d'un simple PC écran 17".


Votre site doit être responsive, c'est-à-dire en mesure de s'adapter à la résolution d'écrans de toutes tailles. Et c'est aussi valable pour vos écrans ou bornes en magasin, par exemple.

 

À VOS STYLOS POUR LA RÉDACTION DE CONTENUS !


Informer les visiteurs ne suffit pas : il faut les conquérir !


On parlera ici de produire du contenu rédactionnel utile, qui sera non seulement intelligible pour votre cible de lecteurs, mais qui permettra surtout de mieux référencer vos pages sur les moteurs de recherche.


Pour savoir comment repérer les termes les plus recherchés par vos clients, rendez-vous dans la partie suivante de l'article : SEO + UX = SXO.


À l'instar de vos plus fidèles lecteurs, Google aime lui aussi ce que vous lui proposez en matière de contenus web.

 

SEO + UX = SXO


Le poids des mots.


L'expression "mesurer ses paroles" n'a jamais paru aussi vraie qu'avec la production de contenus web.


En effet, chaque mot-clé et sa fréquence d'apparition dans votre texte ne doit rien laisser au hasard. Le SEO est une lutte de longue haleine et il n'existe pas de formule magique pour réussir son référencement naturel. Chaque contenu raconte une histoire et comporte des spécificités propres selon votre secteur d'activité.


Il existe des outils qui vous permettent de générer des listes complètes de mots-clés complémentaires au mot-clé principal que vous entrez dans la barre de recherche. Vous pourrez alors différencier les termes de "niche" de ceux qui présentent un plus gros volume de recherche, comme ceux qui ne sont pas du tout recherchés.


Parmi ces outils, on retrouve SEM Rush, Keyword Shitter ou encore Ubersuggest... bref, la liste des prétendants prêts à vous aider dans l'amélioration de votre référencement est longue !

 

NE PAS SURCHARGER, POUR UNE MEILLEURE VITESSE DE CHARGEMENT

 

Embellir votre site ne veut pas nécessairement dire que vous devez le surcharger. Sachez que même une simple image ou vidéo trop "lourde" peut ralentir le chargement d'une page.


Comme sur la route, personne n'aime les ralentissements - qui amènent bien souvent des bouchons. C'est un peu le même principe pour votre site : des pages lentes feront fuir les visiteurs, même les plus fidèles.


Des astuces existent pour booster le temps de chargement de vos pages :

- Tout d'abord, pensez à compresser vos images, GIFs et vidéos. Certains logiciels (tinypng.com, imagecompressor.com, gifcompressor.com) vous permettent d'optimiser la taille de vos fichiers en tout simplicité et gratuitement sans trop perdre en qualité visuelle.

- Votre site et vos contenus sont sûrs ? Tant mieux, vous pouvez autoriser la mise en cache de certaines données sur les machines de vos visiteurs. En résumé, vous leur faites économiser un peu de RAM pour charger plus rapidement vos pages sur leurs écrans. Simple, mais efficace.

- Enfin, et c'est peut-être la base : méfiez-vous des fichiers trop grands et trop petits. Si une image ne vous semble pas rentrer dans un ordre de taille "acceptable", n'hésitez pas à la redimensionner avant de la compresser.

 

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour définir une bonne expérience utilisateur.


En plus de l'esthétisme ainsi que la facilité d'utilisation, adaptez-vous toujours à votre base d'utilisateur, c'est-à-dire les placer au centre de vos actions afin de leur procurer la meilleure satisfaction possible.